TORSION DU TESTICULE TORSION DU TESTICULE
 
  EPIDEMIOLOGIE *

PHYSIOPATHOLOGIE *

DIAGNOSTIC *

LE DIAGNOSTIC SE POSE DEVANT: *

LE DIAGNOSTIC REPOSE SUR: *

LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'éliminer (diagnostic différentiel) *
 

EVOLUTION / COMPLICATIONS *

TRAITEMENT *

SUIVI *

EPIDEMIOLOGIE

Urgence chirurgicale (+++)
Risque de nécrose testiculaire en quelques heures
Très fréquent
Dès la naissance
Rare au delà de 40 ans
 
 

PHYSIOPATHOLOGIE

Ischémie aiguë (infarctus) du testicule par torsion de l'artère spermatique
 
 
 

DIAGNOSTIC

LE DIAGNOSTIC SE POSE DEVANT:
  Signes fonctionnels
Bourse froide aiguë
    Douleur scrotale
    Début brutal à l'emporte pièce
    Unilatérale
    Violente (+/- vomisssements réflexes)
    Non soulagée par la suspension
 
  LE DIAGNOSTIC REPOSE SUR: Examen clinique Malade apyrétique
Urines limpides (bandelette négative)
Le testicule
    Ascensionné
    Basculé
    Douloureux (+++)
    Epididyme souple

Mais l'examen peut être gêné par l'importance de la douleur (+++)
 
 

Examens complémentaires Inutiles au diagnostic
Ils ne font que retarder le diagnostic
 
 
  LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'éliminer (diagnostic différentiel)
  Les autres causes de bourses aigües
Orchi-épididymite
    Grosse bourse aiguë chaude
    Urines troubles
    Fébrile (>38,5°)

Hémorragie intra-tumorale (cancer testicule)

Hématocèle mais post-traumatique (circonstance de survenue)

En cas de doute l'exploration chirurgicale s'impose devant cette bourse aiguë (++++)
 
 
 
 

EVOLUTION / COMPLICATIONS

Vue tardivement
     Malade fébrile
    Grosse bourse oedématiée
    L'évolution se fait vers la nécrose testiculaire, responsable à distance d'une atrophie du testicule.
 
 
 

TRAITEMENT

Méthodes Chirurgicale
    Détorsion chirurgicale
    Fixation testiculaire bilatérale
 
  Indications Au moindre doute exploration scrotale chirurgical (+++)
 
 
 

SUIVI

Evolution favorable si opérée tôt
Sinon fibrose testiculaire post-ischémique.

Capturé par MemoWeb ŕ partir de http://www.med.univ-rennes1.fr/resped/uro/poly/torsion_du_testicule.html  le 30/11/2004