INSUFFISANCE RENALE AIGUE (ANURIE) INSUFFISANCE RENALE AIGUE (ANURIE)

Définition: arrêt total ou partiel (oligurie) de la diurèse
Urgence métabolique
 

EPIDEMIOLOGIE *

PHYSIOPATHOLOGIE *

DIAGNOSTIC *

LE DIAGNOSTIC SE POSE DEVANT: *

LE DIAGNOSTIC REPOSE SUR: *

LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'éliminer (diagnostic différentiel) *

LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'en rechercher la cause (étiologie) *

LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'apprécier le retentissement de la maladie *
 

EVOLUTION / COMPLICATIONS *

TRAITEMENT DE L'ANURIE PAR OBSTACLE *

SUIVI DE L'ANURIE PAR OBSTACLE *
 
 
 

EPIDEMIOLOGIE
 
 

PHYSIOPATHOLOGIE

3 grandes causes
    Pré-rénales: collapsus, déshydratation
    Rénales: néphropathies
        Glomérulaire
        Insterstitielle
    Post-rénales: l'obstacle
 
 
 

DIAGNOSTIC

LE DIAGNOSTIC SE POSE DEVANT:
  Signes fonctionnels
Diurèse des 24 H < 300ml
 
  Complications Oedème pulmonaire aigu
Hyperkaliémie
 
  LE DIAGNOSTIC REPOSE SUR:
  Examen clinique
Normal au début
 
  Examens complémentaires Crétininémie élevée
Calcémie, hémoglobine normale (insuffisance rénale aiguë)
 
  LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'éliminer (diagnostic différentiel) Un globe (rétention aiguë ou chronique complète)
    Facile
        Malade maigre
        Rétention aiguë d'urine

    Difficile intérêt de:
        ASP
        Echo vessie

 
  LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'en rechercher la cause (étiologie)
  PRE-RENALE :
Collapsus
Choc
Déshydratation  
RENALE :
Glomérulopathies
Tubulopathies
  POST-RENALE : L'OBSTACLE (+++) ATCD:
    Lithiase, cancer pelvien

Examen clinique:
    Blindage pelvien (TR, TV), masse abdominale, gros reins, lombalgies

Examens complémentaires:
    ASP lithiases radio - opaques
    ECHO (+++): sensibilité 95%, obstacle aigu = faux négatifs
    Scanner sans injection (+++)
    IRM
    UPR ou pyélographie (+++)
 
 

ETIOLOGIES DE L'OBSTACLE Cancer pelvien 50%
    Prostate, Col utérin, Vessie, Rectum
    Fibrose rétropéritonéale (10%)
        Primitive
        Secondaire (néoplasique)

Lithiase 3O% (urique)

Autres causes 10%
    Obstacle unilatéral (rein unique) ou tubulopathie du rein controlatérale (infection)
    AJPU, lésion urétérale iatrogène, Tumeur de l'uretère, Urétérite (BK, bilharziose, ...)
 
 

LE DIAGNOSTIC IMPOSE: D'apprécier le retentissement de la maladie
  Sur l'organe

Sur l'organisme

Hyperhydratation
    Oedèmes déclives
    Prise de poids
    HTA
    OAP

Hyperkaliémie
    Iono sang
    ECG +++
 

EVOLUTION / COMPLICATIONS

Risque décès du patient par :
    Hyperkaliémie (fibrillation ventriculaire)
    Oedème aigu pulmonaire
 
 

TRAITEMENT DE L'ANURIE PAR OBSTACLE

EN URGENCE Dialyse:
    Hyperkaliémie, hyperhydratation, urée > 4 gr/l

Autres cas:
    Restriction hydrique
    Traiter l'hyperkaliémie
        kayéxalate (lavement)
    Drainage par :
        Sondes urétérales
        Néphrostomies (sous anesthésie locale)
 
 

TRAITEMENT DIFFERE = ETIOLOGIQUE Le probleme des cancers pelviens
    Anurie révélatrice (possibilité de traiter la causes)
        Cancer de la prostate
            Bon pronostic car hormonothérapie
            Drainage (sondes JJ)

        Autres (médiane survie 6 mois)
            Bon confort mictionnel: sondes JJ
            Mauvais confort (atteinte vésicale): urétérostomie cutanée

    Anurie par progression tumorale (échappement thérapeutique)
        Dérivation fonction :
            Des possibilités thérapeutiques
            Du confort de survie (état général, douleurs osseuses, ....)
 
 

SUIVI DE L'ANURIE PAR OBSTACLE

Une fois drainée reprise de la diurèse
    Risque d'un syndrome de levée d'obstacle
        Par polyurie osmotique (urée)
        Réhydratation +++

    Normalisation de la crétininémie d'autant plus rapide que le rein est sain.

Capturé par MemoWeb ŕ partir de http://www.med.univ-rennes1.fr/resped/uro/poly/insuffisance_renale_aigue.html  le 30/11/2004