Accueil du site > Prescription > Thérapeutique > Médicaments de l’urgence

N-acétylcystéine

vendredi 5 novembre 2004, par Dr Guillaume DER SAHAKIAN, Dr Michel NAHON


Antidote de l’intoxication au paracétamol

Description

- N Acétyl Cystéine (NAC)

Classe

- Acide aminé dérivé

Action

- Neutralise le métabolite hépatotoxique du paracétamol

Utilisation

- Flacon de 25ml (5g) à diluer dans du sérum glucosé à 5%.

Administration

- si la dose supposée ingéré est supérieure à 8 grammes, l’administration est immédiate, sans attendre les résultats de la paracétamolémie.

- si la dose supposée ingéré est inférieure à 8 grammes, l’administration est guidée par la paracétomolémie et le délai écoulé depuis la prise de paracétamol (abaques de Prescott).

- Pour des concentrations au-dessous de la ligne verte, inférieures à 150 mg/l à la 4ème heure ou à 25 mg/l à la 15ème heure, le risque d’atteinte hépatique est peu probable.
- Pour des concentrations au-dessus de la ligne rouge, supérieures à 200 mg/l à la 4ème heure ou à 30 mg/l à la 15ème heure, il existe un risque important d’hépatite sévère.

Il faut toujours utiliser une marge de sécurité dans l’interprétation des résultats car le moment de l’ingestion n’est pas souvent connu avec précision. Si ce moment n’est pas connu du tout, il faut répéter le dosage 2 heures plus tard pour apprécier la demi-vie plasmatique d’élimination ; la demi-vie, normalement de 2 à 3 heures, est augmentée en cas d’intoxication ; l’hépatite est probable lorsqu’elle dépasse 4 heures.

- Perfusion IVL de 150 mg/kg (dans 250 ml de G5%) en 60 min puis 50 mg/kg (dans 500ml de G5%) en 4 heures puis 100 mg/kg (dans 1000 ml de G5%) en 16 heures.

- Per os (Fluimucil®) 140 mg/kg en dose de charge puis 70 mg/kg toutes les 4 heures pendant 72 heures ou IV si troubles digestifs ou de la vigilance ou si a reçu du charbon

Indications

- Intoxication par le paracétamol

Contre-Indications absolues

- Hypersensibilité à cette substance

Précautions d’emploi

- Asthme : risque d’aggravation, risque d’anaphylaxie
- Cirrhose : réduire la posologie
- Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur

Effets indésirables

- Stomatite, épigastralgies, nausées, diarrhée,
- Hypersensibilité, urticaire, œdème angioneurotique, bronchospasme, choc anaphylactique
- Réactions inflammatoires locales en cas d’extravasation

Dosage pédiatrique

- idem

Associations à surveiller

- Tétracycline
- Ampicilline
- Erythromycine

Références

- Paracetamol poisoning : which nomogram should we use ? Reid D, Hazell W. Emerg Med (Fremantle). 2003 ;15:486-96.
- New perspectives on paracetamol Prescott LF. Drugs. 2003 ;63 Spec No 2:51-6.
- What is the rate of adverse events after oral N-acetylcysteine administered by the intravenous route to patients with suspected acetaminophen poisoning ? Kao LW. et coll. Ann Emerg Med. 2003 ;42:741-50.
- Interventions for paracetamol (acetaminophen) overdoses. Brok J. et coll. Cochrane Database Syst Rev. 2002 :CD003328.
- Acetaminophen poisoning : an update for the intensivist. Dargan PI. et coll. Crit Care. 2002 ;6:108-10.
- The value of plasma acetaminophen half-life in antidote-treated acetaminophen overdosage. Schiodt FV. et coll. Clin Pharmacol Ther. 2002 ;71:221-5.
- Interaction between N-acetylcysteine and activated charcoal : implications for the treatment of acetaminophen poisoning. Tenenbein PK. et coll. Pharmacotherapy. 2001 ;21:1331-6.
- Risk factors in the development of adverse reactions to N-acetylcysteine in patients with paracetamol poisoning. Schmidt LE. et coll. Br J Clin Pharmacol. 2001 ;51:87-91.
- Shorter duration of oral N-acetylcysteine therapy for acute acetaminophen overdose. Woo OF. et coll. Ann Emerg Med. 2000 ;35:363-8.
- Oral or intravenous N-acetylcysteine : which is the treatment of choice for acetaminophen (paracetamol) poisoning ? Buckley NA. et coll. J Toxicol Clin Toxicol. 1999 ;37:759-67.
- Activated charcoal reduces the need for N-acetylcysteine treatment after acetaminophen (paracetamol) overdose. Buckley NA. et coll. J Toxicol Clin Toxicol. 1999 ;37(6):753-7.
- Use and outcome of liver transplantation in acetaminophen induced acute liver failure. Bernal W. et coll. Hepatology 1998 ; 2714:1050-55.
- Intoxications aiguës par le paracétamol et l’aspirine. Garnier R. Rev. Prat. 1997 ; 47 : 736-741.
- Progrès récents dans le traitement des intoxications au paracétamol. Jones A.L. et coll. Réanim. Urgences 1998 ; 7/6 : 643-658.
- Quantitation of acetaminophen and salicylic acid in plasma using capillary electrophoresis without sample treatment. Kunkel A. et coll. J. Chromatogr. A 1997 ;76811 :125-133.
- Mécanismes d’hépatotoxicité des médicaments dans l’insuffisance rénale aiguë en réanimation. L’insuffisance hépatique aiguë. Larrey D. et coll. JEPU, Éd. Arnette Blackwell,1996 ; 138-148
- Abrégés de Pharmacologie. Moulin M. Éd. Masson 1998 ; 323-336
- Paracetamol overdosage. Prescott L.F. Drugs 1983 ; 25 : 290-314
- Acetaminophen and salicylate serum levels in patients with suicidal ingestion or altered mental status. Sporer K.A. et coll. Am. J. Emerg. Med. 1996 ;14/5 :443-447
- Les effets indésirables du paracétamol. Vial T. et coll. Lyon Pharm. 1988 ; 39 : 187-191
- Evaluating acetaminophen and salicylate poisoning in an emergency setting. Williams .H. Lab. Med.1998 ; 2911 : 33-37

Pour en savoir plus...

-  Cliquez ici pour visualiser tous les articles de la rubrique Thérapeutique, hebergés sur Urgences Online.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1251080
© 2001-2008 Urgences-Serveur