Accueil du site > Protocoles / CODU > Hospitalier > Cochin - StVP (Paris) > Toxiques

Epuration digestive dans les intoxications aigües

vendredi 8 août 2003, par SAU Cochin-StVP


Messages importants

- N’est envisageable qu’en complément des traitements prioritaires à savoir :

  • Traitement symptomatique
  • Traitement par l’antidote

CONTRE INDICATIONS

- Intoxication par caustique, hydrocarbure, produits moussants
- Altération de la conscience sauf si le malade est intubé, ballonnet gonflé
- Risque d’inhalation par convulsions, absence de réflexes nauséeux, personnes âgées dépendantes
- Constantes hémodynamiques précaires

CHEZ LE PATIENT CONSCIENT

- En cas d’intoxication par substances à fort potentiel toxique :

  • Paraquat - Colchicine
  • Anti-arythmique
  • Antidépresseurs tricycliques
  • Barbituriques
  • Carbamates
  • Digitaline
  • Théophylline

- => Lavage gastrique si ingestion < à une heure
- => Jamais de charbon activé aux urgences

Pas d’épuration digestive si :

- Si ingestion massive par produits dépourvus de toxicité (exemple contraceptifs oraux)
- Ingestion de doses inférieures aux doses toxiques
- Intoxication par opiacés
- Intoxication par benzodiazépines.

S’il existe un trouble de la conscience :

- L’épuration digestive ne peut se faire que sur un malade intubé, ballonnet gonflé.

Pour en savoir plus...

-  Cliquez ici pour visualiser tous les articles de la rubrique Toxiques, hebergés sur Urgences Online.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1250926
© 2001-2008 Urgences-Serveur