Accueil du site > Protocoles / CODU > Hospitalier > Hôtel-Dieu (Paris) > Traumatologie

Entorse de cheville

vendredi 5 septembre 2003, par Dr Etienne HINGLAIS


TRI

- EVA > 5 -> Niveau 2
- sinon -> Niveau 3

- l’attente doit avoir lieu avec le membre lésé surélevé.
- EVA > 5 2 Efferalgan® effervescents ou 1 Paralyoc®

Pas de bilan radiographique indiqué si tous ces critères sont remplis

- Traumatisme en varus
- De 18 à 55 ans
- Appui possible sur membre lésé après traumatisme,
- Peut, aux urgences, faire 4 pas,
- Palpation indolore de la partie postérieure des malléoles du naviculaire (scaphoïde tarsien) de la base du 5ème métatarsien
- Absence d’ATCD de fragilité osseuse (maladie ostéo-articulaire, corticothérapie au long cours), de trouble de la sensibilité (maladie neurologique, diabète ou éthylisme chronique)

Sinon bilan radio :

- Cheville Face en rotation interne 20’ et Profil,
- Pied en déroulé s’il existe une douleur du Tarse.

Examen de la cheville traumatique

Objectifs

- Le diagnostic positif d’entorse de cheville ou d’une autre lésion est fait dès la première consultation.
- Lésion osseuse à la radiographie : Le diagnostic est fracturaire et non d’entorse.
- différencier les atteintes ligamentaire et/ou tendineuse

Mobilisations / testing

- Mobilisation passive : Talo-crurale (tibio-tarsienne), Sous-Talienne (sous-astragalienne), Transverse du Tarse (Chopart),
- Mobilisation active : Fibulaires (péroniers latéraux), Tibial antérieur, Extenseurs des orteils, Tibial postérieur (jambier postérieur), Gastrocnémiens (jumeaux).
- Testing ligamentaire : Tiroir antéro-postérieur, Varus-Valgus non forcé de la Talo-crurale (tibio-tarsienne).

TRAITEMENT

Protocole RICE+

- Rest : décharge du membre lésé, Cannes anglaises et Arrêt de Travail,
- Ice : glaçage 48 premières heures glace 10 mn, 4 fois par jour,
- Compression, bandage anti-œdémateux,
- Elévation" garder membre lésé surélevé, position assise ou couchée,
- + Antalgie : Type 1 ou 2 des paliers OMS

Attelle platrée postérieure

Peut venir en complément d’un bandage anti-oedémateux

Indications :
- entorse vue tardivement, et/ou
- signes cliniques importants et/ou
- impotence fonctionnelle douloureuse très invalidante
- Associer une prévention de la TVP (HBPM)

A savoir

- AINS aucune efficacité démontrée dans l’entorse de cheville
- Chirurgie : n’a plus d’indication
- Appui autorisé selon l’importance des phénomènes douloureux
- Anticoagulation préventive sans indication (sauf si attelle plâtrée postérieure)

Consultation post-urgences

- entre J3 et J 7 selon importance douleur et inflammation initiale.
- permet d’établir le degré de gravité de l’entorse si le protocole "RICE+" a été bien observé.

Références

- L’entorse de cheville au service d’urgences, Vème conférence de consensus en médecine d’urgences de la société francophone d’urgences médicales, Roanne 28 avril 1995.

Pour en savoir plus...

-  Cliquez ici pour visualiser tous les articles de la rubrique Traumatologie, hebergés sur Urgences Online.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1250926
© 2001-2008 Urgences-Serveur