Contact
     
 
Vous êtes ici : Accueil > 2ème cycle > Liste des Cas Clinique > Cas Clinique n°16
Cas Clinique n°16

Madame J., âgée de 44 ans, directrice commerciale, mère de deux enfants, consulte pour des douleurs articulaires des mains, des genoux, des chevilles et des pieds.

L’histoire actuelle est effectivement marquée par une aggravation des douleurs, évoluant depuis deux ans au niveau de ses articulations. Elle est réveillée la nuit par les douleurs des mains et des genoux. Elle décrit une raideur matinale d’au moins trois heures de ces mêmes articulations et se plaint aussi de métatarsalgies gauches à la marche.

Dans ses antécédents, on retient une méniscectomie interne sous arthroscopie au genou gauche il y a 5 ans, une allergie à la pénicilline, et des troubles vasomoteurs des doigts des deux mains, déclenchés par le froid, évoquant un syndrome de Raynaud, évoluant depuis un an.

L’examen clinique met en évidence une tuméfaction des poignets, des métacarpo-phalangiennes et des interphalangiennes proximales aux deux mains, une fluxion du genou droit avec choc rotulien, une raideur au niveau des articulations des épaules et des interphalangiennes proximales, et des douleurs réveillées à la pression des articulations temporomandibulaires. La taille est de 170 cm et le poids de 55 kg, la tension est à 130/80 mmHg. Le reste de l’examen est normal.

La patiente est sous paracétamol seul. Elle a récemment arrêté son traitement anti-inflammatoire non stéroïdien du fait d’épigastralgies. Elle vous montre ses radiographies des mains et des pieds.

Cliquez sur les questions pour lire les réponses

A - Donnez les éléments en faveur d’un rhumatisme inflammatoire chronique.

B - Quels sont les principaux diagnostics à évoquer ?

C - Quel est le diagnostic le plus probable et pourquoi ?

D - Quels examens paracliniques sont-ils nécessaires et quels résultats en attendez-vous ?

E - Quel traitement proposez-vous ?

 
 
  © COFER - 2005 - Tous droits réservés