Contact
     
 
Vous êtes ici : Accueil > 2ème cycle > Liste des Cas Clinique > Cas Clinique n°14
Cas Clinique n°14

Un homme de 36 ans, chauffagiste, sans aucun antécédent notable, consulte pour des douleurs du rachis dorsolombaire et des mains. Vous apprenez à l’interrogatoire que les douleurs rachidiennes sont relativement anciennes et évoluent depuis au moins 1 an. Il s’agit de douleurs lombaires basses, irradiant vers les fesses. Elles se sont majorées depuis 2 mois. À ce moment, des douleurs des extrémités des doigts des 2 mains sont également apparues ainsi qu’une déformation des ongles des doigts concernés. À l’examen, il est en bon état général. Il pèse 72 kg pour 1,70 m. Il a mal à la pression des articulations sacro-iliaques. Il a un érythème et un gonflement en regard des articulations interphalangiennes proximales des 2 e, 3 e et 4 e doigts des 2 mains. Sur ces doigts, le lit de l’ongle a une couleur anormale jaune orangé et la tablette unguéale est parcourue de multiples dépressions inframillimétriques. Vous constatez également une rougeur de l’ombilic, qui existerait depuis plusieurs mois, ainsi qu’une dizaine de lésions cutanées rouges, surélevées mais planes, recouvertes de squames, bien limitées, mesurant 5 mm, à 3 cm du tronc et en regard du genou gauche.

Cliquez sur les questions pour lire les réponses

A - Quelles lésions élémentaires définissent-elles le mieux les lésions cutanées que présente ce malade ?

B - Quel diagnostic portez-vous devant ce tableau ?

C - Quel bilan proposez-vous pour explorer le tableau articulaire ?

D - En raison de l’échec d’un traitement antalgique et anti-inflammatoire, vous décidez de traiter ce malade par méthotrexate. Quel bilan préthérapeutique réalisez-vous ?

E - Concernant ce traitement, quelles informations donnez-vous à ce malade ?

F - À quelle posologie débutez-vous le traitement ?

G - Prescrivez-vous un bilan biologique pour le suivi ? Si oui, lequel et à quelle fréquence ?

 
 
  © COFER - 2005 - Tous droits réservés