42-Savoir évoquer un corps étranger de la fosse nasale devant une rhinorrhée purulente persistante unilatérale.

Cette pathologie est essentiellement pédiatrique, apanage du grand nourrisson ou du petit enfant.

Les manifestations cliniques ont pour caractère essentiel leur unilatéralité : obstruction nasale, écoulement purulent, fétide, plus ou moins hématique, au long cours.

le diagnostic est évident si l'introduction a lieu devant témoin, plus difficile en cas de corps étranger méconnu ; chez l'adulte en particulier, il doit être évoqué de principe en cas de suppuration tenace, fétide, unilatérale, ou devant une cacosmie voire une cellulite nasojugale.

On éliminera ainsi par un examen clinique précis et soigneux une sinusite ethmoïdo-maxillaire, rhinogène ou non en s'aidant si besoin d'un examen radiologique, si on évoque un rhinolithe (amas calcifié autour d'un corps étranger ancien).

le traitement est l'extraction par les voies naturelles en évitant de refouler le corps étranger vers le pharynx. L'ablation réalisable après rétraction de la muqueuse par vasoconstricteurs locaux, sur un sujet immobile coopérant, à l'aide d'instruments mousses, nécessite bien souvent une anesthésie générale chez l'enfant pour éviter tout traumatisme local responsable d'hémorragies.