28.Devant une vertige aigu connaitre les différentes étiologies en fonction des caractères du vertige et des signes cliniques d'accompagnement.

L'interrogatoire rigoureux et l'examen clinique complet ont permis d'éliminer les faux vertiges et d'authentifier le syndrome vestibulaire. Le vertige peut être alors classé dans une de ces trois catégories :

  1. Vertiges avec signes vestibulaires avec ou sans signes auditifs
  2. Vertiges avec signes neurologiques
  3. vertiges associés à une pathologie de l'oreille moyenne

1 Vertiges avec signes vestibulaires avec ou sans signes auditifs : les plus fréquents, nécessitant une prise en charge ORL.

Cliniquement il existe un syndrome vestibulaire harmonieux

  • isolé : VPPB. Neuronite vestibulaire. Syndrome méniériformes
  • associé à des signes acoustiques : Maladie de Ménière

2 vertiges avec signes neurologiques

  • Vertiges centraux : syndrome vestibulaire non harmonieux, riche tableau neurologique  nécessitant une prise en charge neurologique en urgence
    • SEP
    • AVC massif typiquement syndrome de Wallenberg
    • AVC itératif
    • Vertiges et migraine
    • Vertiges toxiques : barbituriques, antihistaminiques, phénothiazines, hydantoines…
  •   Vertige périphérique avec signes neurologiques : Tumeurs de l'angle ponto-cerebelleux,  typiquement neurinome de l'acoustique

3 Vertiges et pathologies de l'oreille moyenne

  • Les infections
    • *          Labyrinthite virale ou bactérienne.
    •  OMA,OMC le plus souvent cholestéatomateuse  
    • Aggravation de la surdité
      • Vertiges
      • Contexte infectieux
    • Traitement de la cause, protection cochléo-vestibulaire *
    •    Si signe de la fistule : discuter chirurgie urgente
  • Les traumatismes du rocher
    • *      Fracture du rocher transversale
    • *      Otorragie, otoliquorrhée  *     
    • Otoscopie + Surdité de perception
  •  Commotions labyrinthiques
    • *      Lésion +/- étendue du neuroépithelium
    • Vertige et/ou surdité