Otalgie et otite chez l'enfant et chez l'adulte

LES OTITES MOYENNES CHRONIQUES (OMC)

V- LES SEQUELLES DES OTITES

   DEFINITION
Ce sont toutes les lésions tympano-ossiculaires provoquées par une OMC (et quelquefois une OMA) qui, soit spontanément, soit après traitement ont cessé d'évoluer. L'inflammation a donc disparu.

    LA TYMPANOSCLEROSE
Les lésions sont multiples, isolées ou associées, au niveau :

  • Du tympan
    • incrustations : plaques calcifiées
    • perforation résiduelle
    • atrophie de la membrane avec un tympan collé au fond de la caisse

 

  • De la chaîne des osselets
    • blocage
    • lyse avec interruption de chaîne
  • De l'ensemble de la caisse du tympan : pétrification de la caisse.

Les conséquences :

  • Une surdité de transmission, plus ou moins gênante, de 20 à 60 dB.
  • Une perforation tympanique socialement gênante (baignade...).

    L'OTITE ADHESIVE OU ATELECTASIE DE LA CAISSE

Le tympan moule et adhère aux structures de l'oreille moyenne. Elle associe la surdité de transmission, le risque de cholestéatome et la souffrance de l'oreille interne (surdité mixte).

Le traitement

  • A la demande, une chirurgie à visée fonctionnelle ou anatomique peut être proposée : tympanoplastie, dont les modalités sont multiples, et les résultats moins brillants (50 à 70 %) que ceux de la chirurgie de la surdité pour otospongiose.
  • La prothèse auditive peut apporter une aide efficace au malade sourd.

Les surdités séquellaires des otites peuvent bénéficier d'une tympanoplastie, ou d'un appareillage par prothèse auditive, efficace.

 

 


Plaque de tympanosclérose tympanique Malleus Malleus Membrane tympanique atélectasique accolée au fond de caisse avec pexie (accolement) au promontoire, moulant la fenètre ronde - l'articulation incudo-stapédienne est moulée et détruite.