Altération de la fonction auditive

III- Surdités de transmission
1.> Diagnostic positif

a) Caractères communs

• Cliniques Uni ou bilatérales

D'intensité légère ou moyenne : ≤ 60 dB
N'entraînant pas de modification qualitative de la voix
L'intelligibilité est souvent améliorée dans le bruit (paracousie) et au téléphone
La voix résonne dans l'oreille (autophonie), les patients n’élèvent pas la voix
Peuvent s’accompagner de retard de langage chez l’enfant
S'accompagnent ou non d’acouphènes, qui sont alors plutôt de timbre grave, peu gênants, bien localisés dans l'oreille malade


• Acoumétriques et audiométriques


L'épreuve de Weber est localisée dans l'oreille sourde (en cas de surdité unilatérale) ou la plus sourde (en cas de surdité bilatérale)
Le Rinne est négatif

 
b) Audiométrie tonale et vocale

La courbe de conduction osseuse (CO) est normale
La courbe de conduction aérienne (CA) est plus ou moins abaissée, en général sur toutes les fréquences, ou prédominant sur les fréquences graves
Il existe donc toujours une dissociation entre CA et CO = Rinne audiométrique négatif
Les tests supraliminaires et l'audiométrie vocale ne montrent pas d'altérations qualitatives de l'audition (distorsion)

c) Tympanométrie (impédancemétrie et mesure du réflexe stapédien)

Apporte souvent des éléments intéressants pour confirmer le diagnostic et préciser les lésions. Elle ne peut se faire qu'à tympan fermé (pas de perforation)

 

  Une Surdité de Transmission

A toujours un Rinne négatif

N'entraîne pas de distorsions sonores

N'est jamais totale