Pathologie des glandes salivaires

III-b Les tumeurs non épithéliales

Lymphome de la parotide

 

 

kémangiome parotide

 

Elles sont multiples, mais peu fréquentes. Leur diagnostic est en général porté à l'examen histologique peropératoire lors d'une intervention pour une tumeur parotidienne isolée.

1. Tumeurs vraies

  • Malignes :

    • métastases ganglionnaires d'un carcinome, du cuir chevelu ou de la région frontotemporale (carcinome épidermoïde, mélanome)
    • lymphomes et sarcomes
  • Bénignes, d'origine :

    • nerveuse : neurinome du nerf facial, neurofibromes
    • vasculaire : hémangiome ou lymphangiome de l'enfant
    • graisseuse : lipome intraparotidien
    • congénitale : kyste congénital de la première fente branchiale

2. Pseudotumeurs

Sont consécutives à certaines parotidites chroniques spécifiques
  • syphilitiques, de forme pseudotumorale
  • tuberculeuses ou à mycobactéries atypiques, souvent sous forme d'adénopathies tuberculeuses intraparotidiennes