INFECTIONS NASO-SINUSIENNES DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE

PATHOLOGIES RHINOSINUSIENNES CHRONIQUES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

film d'une méatotomie moyenne

IV- LES SINUSITES ANTERIEURES DE LA FACE

•  Physiopathologie

Les sinusites antérieures de la face peuvent être liées à des soins dentaires ou une infection dentaire.

•  Les sinusites sur foyer dentaire

La plupart de ces sinusites antérieures de la face ont un point de départ dentaire lié a une infection apicale.

Les germes en causes sont le streptocoque et des germes anaérobies. Ce sont ces germes qui provoquent la cacosmie : la muqueuse devient hyperplasique, du pus coule dans la fosse nasale, va bloquer l'ostium du sinus maxillaire.

La sinusite maxillaire devient une sinusite maxillo-ethmoïdale puis maxillo-ethmoïdo-frontale ou pan-sinusite antérieure de la face par propagation au niveau du méat moyen.

Ce type de sinusite peut se manifester par des épisodes aigus ou subaigus itératifs récidivant après l'arrêt du traitement médical.

•  Les sinusites sur pâte dentaire dont le diagnostic est supecté sur les clichés radiologiques ou TDM par une hyperdensité de nature pseudométallique. 
Il peut aussi s'agir d'une greffe aspergillaire.

Le traitement est uniquement chirurgical (méatotomie moyenne et/ou inférieure, abord sous labial de Caldwell-Luc.

•  Traitement des sinusites antérieures de la face

•  En cas d'infection d'origine dentaire, il faut éradiquer tous les foyers dentaires apicaux en rapport avec le sinus maxillaire.

•  Une fois les dents traitées, il faut lever le blocage ostial et guérir la sinusite par un traitement médicamenteux. 
On associe un traitement antibiotique (exemple Augmentin®), une corticothérapie à forte dose : 1mg/kg pendant dix jours, pulvérisation intranasle de vasoconstricteurs.

•  Si les symptômes persistent, l'indication est alors chirurgicale.
La chirurgie des sinus antérieurs de la face a été totalement révolutionnée depuis 20 ans par la chirurgie endoscopique. Une méatotomie moyenne ou une ethmoidectomie antérieure peuvent proposées.

  • Parfois une trépanation du sinus maxillaire (opération de Caldwell Luc) est nécessaire en complément de la technique précédente (pâte dentaire inextirpable dans le fond du sinus).