INFECTIONS NASO-SINUSIENNES DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE

L'OBSTRUCTION NASALE

IV- LES MEDICAMENTS DECONGESTIONNANTS NASAL

  • Les médicaments systémiques sont à base de 2 vasoconstricteurs sympathomimétiques : la pseudoéphédrine (par exemple Sudafed®, Humex®) et la phénylpropanolamine (par exemple Actifed®). Ces produits sont contre-indiqués chez l'enfant de moins de 15 ans.
    Les effets secondaires sont fréquents : neurologiques (migraines, insomnie, anxiété, confusion) ou cardio-vasculaires (HTA, tachycardie, douleurs angineuses).
    Ils sont souvent associés à du paracétamol ou des antihistaminiques : il peut alors exister des effets atropiniques propres de ces antihistaminiques (sécheresse buccale, épaississement des sécrétions, des troubles de l'accomodation, une rétention urinaire, un glaucome par fermeture de l'angle).
  • Les décongestionnants par voie locale sont souvent plus actifs, mais sont souvent aussi plus nocifs localement. L'utilisation sur une période prolongée peut être responsable d'une obstruction nasale isolée et permanente par rhinite hypertrophique. Ils sont contre-indiqués avant l'âge de 12 ans, sauf Rhinofluimucil® (à partir de 30 mois).

Une obstruction nasale rapidement installée et accompagnée d'une rhinorrhée muco ou purulo-sanglante doit faire évoquer une tumeur maligne naso-sinusienne ou naso-pharyngée surtout si elle est unilatérale.

Les végétations adénoïdes sont la cause la plus fréquente d'obstruction nasale chez l'enfant.

Une obstruction nasale isolée et permanente de l'adulte est probablement en rapport avec une déviation de la cloison nasale ou une rhinite hypertrophique par abus de vasoconstricteurs.