Dossier clinique : 0080 - Auteur : DCEM2 - JF Hétet - Nantes - CHU de Nantes

Monsieur Jean-Jacques TUR., âgé de 65 ans, traité par un diurétique pour une H.T.A. essentielle de découverte récente, en excellent état général par ailleurs, consulte pour des symptômes urinaires qu’il juge gênant.
Il déclare en effet se lever 2 à 3 fois par nuit, et ne pouvoir se retenir plus de 3 heures dans la journée sans aller aux toilettes. Il doit pousser pour uriner et signale l’existence fréquente de gouttes retardataires. Il décrit quelques épisodes de besoins urgents et avoue même avoir déjà souillé ses sous-vêtements devant la brusque nécessité d’uriner sans avoir eu le temps de trouver des toilettes. Son jet lui paraît moins puissant qu’auparavant.
A l’examen, les fosses lombaires sont libres et indolores, la palpation abdominale est sans particularité hormis l’existence d’une discrète hernie inguinale droite parfaitement réductible. Au toucher rectal, vous palpez une prostate globalement augmentée de volume (40 g), souple, indolore, régulière avec une perte du sillon médian.
Son médecin traitant vous l’adresse pour avis thérapeutique car ces symptômes ont été peu améliorés par la prescription de Tadénan®.
 
Sommaire du dossier 0080

Question 1
Quel est votre diagnostic ?
Question 2
Répertoriez dans cette observation les symptômes « obstructifs » et ceux dits « irritatifs ».
    Réponse :
    Symptômes « obstructifs » :
    Dysurie (ou difficultés mictionnelles) ………………….2
    Nécessiter de pousser pour uriner ………………….2
    Gouttes retardataires ……………………………2
    Diminution de la puissance du jet …………………2

    Symptômes « irritatifs » :
    Pollakiurie diurne …………………………………….……2
    Pollakiurie nocturne …………………………………..2
    Fuites (ou incontinence) ………………2
    Urgences (ou besoins pressants, ou impériosités mictionnelles) …….2

    Total des points de la question : 16
Question 3
Quels examens complémentaires réalisez-vous ou demandez-vous ?
    Réponse :
    Bandelette urinaire / E.C.B.U. ……………………2+2
    Avec antibiogramme si nécessaire ………………...2
    Débitmétrie …………….4
    Créatininémie ……………………….4
    Dosage des P.S.A. ………………..4
    Echographie abdominale (ou échographie rénale et vésicale) ……...4
    Sus-pubienne ……………………..2
    Uréthro-cystoscopie (ou endoscopie vésicale) ……….…4
    Pour éliminer une pathologie tumorale, lithiasique ou inflammatoire responsable de la symptomatologie irritative …………………………2

    Total des points de la question : 30
Question 4
Votre bilan pré-thérapeutique confirme votre doute diagnostique. Devant l’absence de complications, quel traitement allez-vous instaurer ?
    Réponse :
    Traitement médical …………………………2
    Ambulatoire ……………………………...1
    Per os ……………………………………..2
    Après bilan pré-thérapeutique …………1
    En l’absence de contre-indications ……….1
    Par alpha-bloquant ………………….2
    Type Xatral® (Josir®, Omix®, Hytrine® ou Zoxan®) ………1
    Patient prévenu des principaux effets secondaires ……….1
    Avec surveillance : …………………….1
    De l’efficacité ……………………….1
    De la tolérance du traitement …….1
    Remarque : traitement chirurgical (résection ou adénomectomie) : 0 à la question.

    Total des points de la question : 14
Question 5
Citez les principales complications de cette pathologie.
    Réponse :
    Rétention aiguë d’urine …………..4
    Infection urinaire (ou prostatite aiguë, ou adénomite) …...4
    Hématurie ………...4
    Diverticules vésicaux ………………….4
    Lithiase vésicale ………………………….4
    Insuffisance rénale chronique ………………………4
    Dilatation du haut appareil urinaire (ou complications mécaniques) …3
    Rétention vésicale chronique (ou résidu post-mictionnel important) ……3
    Remarque : transformation maligne : 0 à la question

    Total des points de la question : 30