Le virus de la rubéole continue de circuler dans notre pays, comme en témoigne l'existence d'épidémies rapportées chez les jeunes adultes, conséquence de l'insuffisance de la couverture vaccinale des enfants laissant persister une proportion non négligeable de "susceptibles". Les infections rubéoleuses chez la femme enceinte et le nouveau-né sont surveillées en France par le réseau RENARUB. L'incidence des rubéoles congénitales malformatives est de l'ordre de 0,5 à 1 p. 100 000 naissances vivantes dans notre pays. Cette maladie pourrait être éradiquée.

 

Retour Cours