Intérêt de la radiographique thoracique dans les pneumonies de l’enfant

Intérêts :
• confirmer le diagnostic de pneumonie aiguë récente
• suspecter l’éventuelle coexistence d’un corps étranger inhalé (pneumopathies récidivantes ; atélectasies)
• rechercher une pathologie infectieuse associée (adénopathies) compliquée (abcès, épanchement pleural, foyers pulmonaires multiples)

Techniques :
• radiographie thoracique de face en inspiration et en position débout.
• cliché de profil systématique le plus souvent inutile

Pièges :
• mauvaise technique d’imagerie
• foyer rétro-cardiaque ou des angles costo-phréniques (si doute : cliché de profil)
• suspicion de corps étranger (radio en inspiration et expiration forcée).
• Les clichés peuvent être normaux jusqu’à la 72ème heure ( pneumocoque).

Intérêt d’appréciation évolutive :
• régression lente des images parenchymateuses (jusqu’à 4 semaines)
• radiographie thoracique de contrôle non systématique à un mois, si premier épisode non compliqué (utile cependant pour confirmer la guérison).
• contrôle systématique si adénopathies; épanchement pleural ou pneumonie ronde.

 

Retour au cour