Handicap moteur et croissance

Rappelons que la croissance en longueur des os longs dépend de l’activité des cartilages de croissance. Ils sont soumis à des contraintes (gravité, activité musculaire…) qui vont permettre la croissance harmonieuse du squelette et certaines modifications architecturales au cours de la croissance (correction de l’excès d’antéversion des cols fémoraux débutant lors de la verticalisation). Si les contraintes sont anormales la conséquence sera une perturbation de la croissance aboutissant à un vice architectural. Celui ci aboutira à des modifications de la longueur des bras de levier musculaire ou à des modifications architecturales articulaires.

Retour cours