– Traitement prophylactique

Dans les zones d’endémie, il n’est guère possible d’échapper à la piqûre des chrysops et l’emploi des insecticides est inefficace ; aussi, la chimioprophylaxie individuelle, pour les forestiers ou les coopérants techniques séjournant dans les zones d’endémie, est-elle éventuellement conseillée( prise hebdomadaire d’un comprimé à 0,100 g de Notézine® en une fois, ou de ½ comprimé deux fois par semaine).

– Programme de lutte :

Aucun programme international de contrôle de cette filariose est envisagé : Le vecteur est inaccessible et l’efficacité thérapeutique est accompagnée de complications éventuellement graves chez les très forts porteurs de microfilaires. Par contre le risque de voir associé chez un même individu une microfilarodermie à O.volvulus et une forte charge sanguine de Loa loa complique le déroulement des programmes destinés au contrôle de l’onchocercose.

 

Retour cours