Dans la même rubrique Bibliographie
Techniques
Neurochirurgie fonctionnelle
Enfant
Infectieux
Tumeurs cérébrales
Vous êtes ici : Acceuil > Manuel & Thèses > Manuel de neurochirurgie

Traumatismes

Publié le : 19 avril 2006
Par : Gilbert DECHAMBENOIT
 Imprimer l'article
 Envoyer l'article par mail
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


Traumatismes crâniens, p1
Hématome sous dural chronique (HSD), p2
Traumatismes du rachis, p3

Hématome sous dural chronique (HSD)


Il s’agit d’une collection hématique sous dural, secondaire à la rupture de veines cortico-durales.
L’étiologie est habituellement traumatique. Celui-ci peut être minime et dater de quelques jours à quelques mois sur un terrain prédisposé : atrophie cérébrale, sujet âgé, alcoolisme, déshydratation, dénutrition. Parfois d’autres causes sont retrouvées : trouble de la crase sanguine, traitement anticoagulant, au décours d’une dérivation du LCS, d’une rupture d’une malformation vasculaire.

NEUROPATHOLOGIE
Aspect  : coloration allant du brun noirâtre parfois composé de caillots ou liquide jaune xanthochromique, siégeant dans l’espace sous dural, localisé à la convexité essentiellement et bilatéral dans 10 à 15 %.
L’HSD est délimité par 2 membranes : une membrane externe épaisse adhérente à la dure mère, riche en vaisseaux sanguins et en tissu conjonctif, et une membrane interne non vascularisée, fine adhérant à l’arachnoïde.
L’augmentation progressive du volume de la collection génère une HTIC. Rarement l’évolution se fait vers la résorption spontanée ou la calcification.

CLINIQUE Le tableau est souvent trompeur. Schématiquement on distingue les formes :
1 - Post traumatique : déficit neurologique, ataxie,...
2 - Pseudo tumorale : céphalées, HTIC, déficit neurologique
3 - Pseudo vasculaire : AVC
4 - Psychiatrique : syndrome confusionnel, ....
5 - Obnubilation, coma.

PARACLINIQUE
1 - TDM : hypo, hyper ou isodensité (angiographie par voie intraveineuse en cas de doute et en l’absenced’IRM) sous durale au niveau de la convexité hémisphérique.

(JPEG)

2 - Angiographie .
3 - EEG : dépression de l’électrogénèse, inconstante.

TRAITEMENT
Chirurgical : évacuation de la collection.
Médical : réhydratation.
Résultats : 80 % de bons résultats. Récidives possibles.